Labellisation

Critère 1.1 - L'évaluation de départ

est obligatoire avant la signature de tout contrat de formation.

Objectifs de l’évaluation

Permet de savoir quelles sont les connaissances et l’expérience que vous avez déjà acquises ;

Permet de proposer une durée de la formation qui corresponde à votre profil et vos capacités.

Le moyen utilisé

Évaluation effectuée en voiture à l’aide d’un formulaire papier

PLUS D’INFOS

Critère 1.4 - Les horaires

Du lundi au vendredi de 10h à 12h00 et de 15h00 à 19h00
Et samedi matin (hors vacances scolaires) de 10h00 à 12h00
Présence permanente d’un enseignant de la conduite
durant les horaires de cours théoriques.

HORAIRES DES COURS COLLECTIFS THÉORIQUES AVEC ENSEIGNANT

Les cours théoriques portant sur des thématiques spécifiques sont programmés :

Lundi de 18h à 19h : Thème alcool et stupéfiant
Mardi de 18h à 19h : Thème vitesse, adhérence, nuit
Mercredi de 18h à 19h : Thème défaut de port de ceinture, P.A.S
Jeudi de 18h à 19h : Thème les distracteurs (téléphone, GPS etc..)
Vendredi de 18h à 19h : Thème les autres usagers (piéton, moto, PL etc.)

Critère 2.2 - Les enjeux de la formation préparatoire à l’examen de conduite

L’automobile est devenue un outil social indispensable pour une très grande partie des jeunes.
Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation d’une voiture est souvent nécessaire pour les études, le travail ou les loisirs. Rouler en sécurité est donc une préoccupation pour tous.
Les conducteurs débutants représentent une part trop importante des tués et des blessés sur la route.
L’effort engagé doit être poursuivi, notamment par le renforcement de l’éducation et de la formation.
Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité et pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie ou de la dégrader, un nouveau programme de formation est mis en place.
L’objectif général est d’amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir être, savoirs, savoir-faire et savoir-devenir.
Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante.

Le déroulement de la formation

Ce programme se veut une vue d’ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences qu’un conducteur responsable doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger.
ll vous faudra prendre conscience que ce qui est appris en formation doit progresser et évoluer, après l’obtention du permis de conduire, en tenant compte des mêmes objectifs sécuritaires que lors de votre apprentissage.
Vous allez apprendre à manipuler une automobile et à circuler dans différentes configurations, à en connaître les risques et les limites.
Vous allez au travers de ce programme comprendre les règles du code de la route ainsi que l’influence des lois physiques et des aspects psychologiques et physiologiques.
Vous devrez également vous situer personnellement en tant que citoyen dans vos choix de conduite.
Des cours théoriques et pratiques, collectifs ou individuels, vous aideront à atteindre les objectifs définis et à personnaliser votre progression. Votre formateur sera à vos côtés pour vous guider et vous conseiller.
Des tests de connaissances et de capacités pourront être mis en place au fur et à mesure.
Afin de disposer de repères, quatre grilles de progression accompagnent l’élève dans l’acquisition des compétences. Elles détaillent les savoirs comportementaux, techniques et environnementaux dont doit disposer l’élève conducteur au fur et à mesure de son évolution.
Pour chacun des objectifs de votre programme, des évaluations mises en place par votre formateur, qui vous précisera les critères et les conditions de réussite, sont prévues. ll vous sera possible ainsi de mesurer votre réussite ou d’apprécier les éléments à faire progresser.
De même, pour chacun des objectifs, qui impliquent la conscience que vous aurez de vos capacités, de vos motivations et de vos limites, des auto-évaluations sont à votre disposition sur chacune des quatre grilles.
Lorsque l’ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous présenter aux épreuves du permis de conduire.

Comment se déroule l’examen ?

L’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire est évaluée par un expert: l’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière.
Le jour de l’examen, l’épreuve vous est présentée individuellement par l’expert, qui vous précise ce que vous allez
devoir faire :

  • Réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier ;
  • Suivre un itinéraire ou vous rendre vers une destination préalablement établie, en vous guidant de manière autonome, pendant une durée globale d’environ cinq minutes ;
  • Réaliser un freinage pour s’arrêter avec précision et réaliser une manoeuvre en marche arrière ;
  • Procéder à la vérification d’un élément technique à l’intérieur ou à l’extérieur du véhicule, répondre à une question en lien avec la sécurité routière et à une question portant sur les notions élémentaires de premiers secours ;
  • Appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s’appliquant aux élèves conducteurs ;
  • Adapter votre conduite dans un souci d’économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre ;
  • Faire preuve de courtoisie envers les autres usagers, et notamment les plus vulnérables.

L’évaluation réalisée par l’expert est basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités.
Cette évaluation consiste en un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.
L’expert s’attache à valoriser vos acquis comportementaux plutôt que vos faiblesses. Il réalise ainsi un inventaire des points positifs et des points négatifs restitués par rapport à une compétence donnée. Un échange entre l’expert et vous peut s’instaurer au cours de l’épreuve.
À l’issue de l’épreuve, l’expert retranscrit de façon formelle ce bilan de compétences dans une grille d’évaluation.

Critère 2.3 - Règlement intérieur

Article 1 : Champ d’application

Ce règlement s’applique à tous les élèves suivants l’une des formations ou stages dispensés par la société ACSR.

Article 2 : Hygiène et Sécurité

ll est demandé aux élèves de respecter les lieux dans lesquels la formation est dispensée ainsi que le matériel susceptible d’être mis à leur disposition.

Article 3 : Consignes lncendie

Tous les élèves sont tenus de respecter scrupuleusement les consignes relatives à la prévention des incendies.
ll est interdit de fumer dans les salles ainsi que dans les annexes (zones de pause, toilettes).

Article 4 : Consignes en cas d’accident

Tout stagiaire est tenu d’utiliser tous les moyens de protection individuels et collectifs afin d’éviter les accidents. En cas d’accident, en informer immédiatement le responsable de l’établissement.

Article 5 : lnterdiction d’usage de produits psychoactifs

ll est interdit de pénétrer ou demeurer dans l’établissement en état d’ivresse ou sous l’emprise de la drogue.
ll est également interdit d’introduire ou de distribuer dans les locaux de la drogue ou des boissons alcoolisées.
Tout élève ne respectant pas ces points sera exclu de l’établissement.

Article 6 : Horaires absences et retards

Les horaires définis doivent être scrupuleusement respectés.

Article 7 : Divers

Interdiction de suivre une formation avec une autre personne non inscrite sauf après accord de la direction pour les personnes ayant besoin d’un traducteur.
Interdiction formelle d’introduire des animaux sauf pour les animaux accompagnants les personnes malvoyantes.
Interdiction d’enregistrer ou de filmer des séances de formation.
Obligation de discrétion en ce qui concerne les informations relatives aux autres stagiaires.
Sauf avec l’accord d’un enseignant les élèves ne peuvent quitter la salle avant l’heure prévue.

Article 8 : Cas d’exclusion

Désintéressement visible pour la formation dispensée.
Comportement faisant manifestement apparaître la consommation de produits psychoactifs.
Non-respect des horaires.

Article 9 : Utilisation des données “RGPD”

Tenant compte du renforcement des exigences de transparence dans le cadre du Règlement général sur la protection des données de l’UE (également appelé « RGPD ») prenant effet le 25 Mai 2018, c’est l’occasion pour nous de vous réaffirmer notre engagement de transparence et de respect de votre vie privée, en vous rappelant que vos données personnelles sont tenues par ACSR de manière strictement confidentielle dans le cadre de votre formation. Si vous ne souhaitez pas que ces données soient conservées et que vous refusez que notre société puisse vous contacter à l’issue de votre formation veuillez le préciser dans un mail via notre formulaire de contact en précisant “refus d’utilisation de mes données ».

La Société ACSR

Critère 2.2 - Déroulement de la formation «B96» du permis de conduire

Les enjeux de la formation à la conduite

La conduite d’un ensemble de véhicules présente de réelles spécificités qu’il faut être en mesure de correctement maîtriser.
Ce programme se veut une vue d’ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences théoriques et pratiques qu’un conducteur, responsable et autonome, doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger.
Au travers de ce programme, avec l’aide de votre formateur, vous allez apprendre et comprendre les règles du code de la route (notamment celles qui concernent plus spécifiquement le type de véhicule que vous apprenez à conduire) mais aussi apprendre et comprendre comment maîtriser le maniement du véhicule en marche avant et arrière, la nécessité de partager la route en bonne intelligence avec les autres usagers et d’adopter des comportements de conduite citoyens et responsables, la nécessité de la prise de conscience des risques et des limites propres à sa conduite et à celle des autres.
Votre formateur est à vos côtés pour vous guider et vous conseiller.

Le déroulement de la formation

La formation, d’une durée de 7 heures se décompose en deux parties :

1ère partie : 4 heures hors circulation alternant théorie et pratique pour acquérir des compétences relatives à la prise en charge et à l’utilisation d’un ensemble de véhicules.
Cette séquence alterne pendant 4 heures théorie et pratique au volant. Elle a pour objectif l’acquisition de savoirs et savoir-faire spécifiques indispensables à la prise en charge et à l’utilisation en toute sécurité de ce type d’ensemble.

A/ Connaître et comprendre l’utilité de la réglementation concernant :

  • Les poids et masses : le poids à vide (PV), le poids total autorisé en charge (PTAC), le poids total roulant autorisé (PTRA), les masses en
  • charge maximales admissibles, le poids réel et la charge.
  • Les plaques : Plaques d’immatriculation, d’identification et de tare.
  • Le freinage des remorques
  • Les équipements obligatoires de la remorque :
    – Feux, éclairage de la plaque d’immatriculation, dispositifs réfléchissants, clignotant.
    – Équipements obligatoires supplémentaires pour les remorques dont la largeur est supérieure à 1,60 mètre ou à 2,10 mètres.
    – Le triangle de pré signalisation.

B/ Connaître et comprendre l’utilité de la signalisation et des règles de circulation spécifiques à la conduite d’un ensemble.

  • Signalisation spécifique
  • L’utilisation des voies (notamment pour les ensembles de plus de 7 mètres de long ou de plus de 3,5 tonnes)
  • Le chargement : répartition et arrimage.

C/ Connaître et comprendre l’utilité des vérifications à effectuer avant le départ.

  • Vérification de l’état du véhicule tracteur, notamment au niveau : des freins, état des suspensions, état du dispositif d’attelage.
  • Vérification de l’état et du bon fonctionnement des feux : du véhicule tracteur et de la remorque.
  • Vérification de l’état et de la pression des pneumatiques du véhicule tracteur et de la remorque.

D/ Réalisation d’exercices d’attelages et de dételage

Connaître et réaliser en sécurité les différentes étapes d’un attelage et d’un dételage (s’assurer, avant de départ, de la bonne réalisation des différentes opérations pour la sécurité.

E/ Réalisation d’exercice de maniabilité

  • Réalisation de marche arrière en ligne droite avec arrêt de précision.
  • Réalisation de marche arrière sinueuse entre des portes avec arrêt de précision.

2ème partie : 3 heures en circulation pour apprendre à adapter les comportements de conduite aux particularités de la conduite d’un ensemble et aux risques qui y sont associés. L’objectif de cette séquence est de travailler sur l’adaptation des comportements de conduite du ou des élèves aux particularités de la conduite d’un ensemble et de susciter une prise de conscience des risques associés.

La séquence circulation s’effectue avec un maximum de 3 élèves dans la voiture tractrice et chaque élève effectue au minimum 50 minutes de conduite.

En circulation l’accent est mis notamment sur :

  • La maîtrise de l’ensemble : masses, gabarit, rapport vitesse-puissance, phénomène d’oscillation latérale.
  • Les angles morts.
  • Les changements de direction.
  • La prise en compte des autres usagers (notamment les usagers vulnérables).
  • L’information et la communication avec les autres usagers.
  • L’anticipation, les distances de freinage et d’arrêt.
  • Les trajectoires (virages, voies étroites).
  • La maîtrise de l’ensemble et le partage de la route notamment dans les situations de croisement et de dépassement.

A l’issue de cette phase de conduite, 10 minutes sont consacrées au bilan et la prestation de chaque élève et notamment sur :

  • Le ressenti de sa Prestation.
  • Dans le cas d’une formation collective, un échange avec les autres élèves sur ce qu’ils ont perçu de la prestation.
  • Un bilan de la prestation, réalisé par l’enseignant accompagné de conseils en lien avec la conduite d’un attelage.

Attestation

À l’issue de la formation, l’établissement agréé vous délivre une attestation de formation.
Vous devez ensuite aller en préfecture pour faire porter la mention sur votre permis de conduire.

Critère 3.1 - Parcours de formation

Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante qui, demande à l’élève de la concentration, de l’assiduité, de la motivation.
Le parcours qui vous est proposé vous permettra de progresser dans votre formation pour vous amener en situation de réussite aux examens du permis de conduire.
En vous engageant dans cette formation à la conduite à la sécurité routière au travers de la signature du contrat, vous vous engagez à suivre obligatoirement le parcours de formation suivant :

Parcours théorique

La formation théorique qui porte sur des questions «d’entraînement au code » pourra être suivi à votre rythme soit dans les locaux de l’école de conduite avec un support média tel que DVD, Box ou avec un enseignant (vérifier les heures de présence de l’enseignant sur le tableau d’affichage) ou via internet (option d’achat d’accès).
La formation portant sur des thématiques spécifiques se déroule collectivement, dans les locaux de l’école de conduite, et est dispensée en présence d’un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité.
Cinq thématiques sont proposées, vous devez obligatoirement assister à ces cinq cours.
En fonction de votre emploi du temps, vous venez au cours à votre rythme. Pensez à vérifier les jours, les horaires et les thématiques sur le tableau d’affichage.

Parcours pratique

Pour que l’apprentissage de la conduite et de la sécurité routière prenne tout son sens, la formation se déroule sous le format de l’alternance.
Pendant la phase pratique, vous serez amené à circuler :
– en ville ;
– en rase campagne ;
– sur autoroute ;
– de nuit (leçons prises en hiver).

Un voyage école vous sera proposé.

En quoi consiste un voyage école ?

Il permet de partir en groupe de trois élèves qui conduisent à tour de rôle sur une demi-journée ou une journée.
Avant de partir, les élèves préparent au préalable l’itinéraire.
Ces voyages permettent d’apprendre à lire une carte, d’utiliser un GPS, de favoriser l’autonomie, d’apprendre en observant les autres élèves.

De l’écoute pédagogique vous sera proposée.

En quoi consiste l’écoute pédagogique ?

Pendant qu’un élève conduit, vous l’observez, vous écoutez les explications et les conseils de l’enseignant et vous participez de manière active en faisant part de vos observations et de vos réflexions.

Critère 5.1 - Conduite accompagnée : Valorisation des filières d’apprentissage

L’apprentissage anticipé de la conduite (AAC)

Pour s’inscrire à l’Apprentissage anticipé de la conduite en école de conduite, il faut :

Être âgé de 15 ans ou plus.
Avoir l’accord de son représentant légal et de l’assureur du véhicule.

Quelles sont les conditions d’accès ?

Pour commencer la conduite accompagnée, il faut :
Avoir réussi le code de la route ;
Avoir suivi une formation pratique de 20 heures minimum avec un enseignant de l’école de conduite ;
Avoir bénéficié d’une évaluation favorable de la part de son enseignant de la conduite et de la sécurité routière qui se matérialise par la remise de l’attestation de fin de formation.

Quels sont les avantages de l’Apprentissage anticipé de la conduite ?

L’apprentissage anticipé de la conduite permet :

De réduire la période probatoire du permis à 2 ans au lieu de 3 (les nouveaux titulaires du permis de conduire disposent de 6 points sur leur permis et doivent attendre deux ans sans infraction avant d’en obtenir 12) ;
De commencer la formation initiale en école de conduite (code et conduite) dès 15 ans ;
D’acquérir de l’expérience de conduite ;
De passer l’épreuve du permis de conduire à 17ans et demi. En revanche, il n’est possible de conduire seul qu’à partir de 18 ans ;
D’augmenter sensiblement ses chances de réussite à l’examen du permis de conduire : 74% de chances de l’obtenir dès la première fois contre 55% par la voie de l’apprentissage traditionnel ;
Souvent d’obtenir un tarif préférentiel sur son assurance “jeune conducteur”.

Qui peut être l’accompagnateur ?

L’accompagnateur doit :

Etre titulaire du permis B (permis automobile) depuis au moins cinq ans sans interruption ;
Avoir obtenu l’accord de son assureur ;
Etre mentionné dans le contrat signé avec l’école de conduire.

Il est possible d’avoir plusieurs accompagnateurs, également hors du cadre familial.

Comment se déroule l’Apprentissage anticipé de la conduite ?

La conduite avec l’accompagnateur se déroule sur une durée d’au moins un an et une distance parcourue de 3 000 kms minimum. Cette période débute par un rendez-vous préalable et est ponctuée de deux rendez-vous pédagogiques obligatoires.

Le rendez-vous préalable a lieu en présence de l’enseignant et du futur accompagnateur, au moment où l’enseignant estime que l’élève est prêt à conduire avec son accompagnateur. L’enseignant dispense alors ses conseils aux deux parties pour bien commencer la période de conduite accompagnée.

le 1er rendez-vous pédagogique a lieu entre quatre et six mois après la date de délivrance de l’attestation de fin de formation initiale. C’est généralement un rendez-vous collectif avec d’autres élèves et leurs accompagnateurs.
le 2ème rendez-vous pédagogique a lieu après 3 000 kms parcourus.

Lors de ces rendez-vous pédagogiques, animés par un enseignant de la conduite, les élèves sont invités à échanger sur leurs premières expériences et sur des thèmes de sécurité routière. Une phase de conduite est également prévue pour mesurer les progrès réalisés par l’élève et apporter les conseils nécessaires pour continuer la conduite accompagnée dans de bonnes conditions.

A savoir :

Pour les jeunes âgés de moins de 16 ans, la copie de l’attestation de recensement ou du certificat individuel de participation à la Journée Défense de Citoyenneté (JDC) ou de l’attestation individuelle d’exemption n’est pas requise pour l’inscription. Toutes les règles du code de la route doivent être respectées par vous comme par votre accompagnateur.

Mais en plus :

Vous ne pouvez pas conduire en dehors des frontières nationales ;
Vous devez respecter les limitations de vitesse qui s’appliquent aux conducteurs novices.

Attention : en conduite accompagnée, ayez toujours avec vous le formulaire de demande de permis de conduire ou sa photocopie, le livret d’apprentissage et le document d’extension de garantie de l’assurance. Seul le formulaire de demande de permis de conduire permet de justifier de la situation d’apprentissage de la conduite, en cas de contrôle par les forces de l’ordre.

Source : http://www.securite-routiere.gouv.fr

Les 3 formules : AAC – CS – CE

==> AAC : Apprentissage Anticipé de la Conduite :

Cette formule s’adresse aux jeunes dès 15 ans inscrits dans une école de conduite. Elle permet d’acquérir une expérience de conduite et de gagner ainsi en confiance jusqu’à l’obtention du titre du permis de conduire, à 18 ans.

==> CS : Conduite Supervisée :

Elle s’adresse aux candidats de 18 ans et plus inscrits dans une école de conduite. Ils peuvent compléter leur formation initiale par une phase de conduite accompagnée leur permettant d’acquérir davantage d’expérience avant le passage de l’épreuve pratique. Les candidats peuvent aussi opter pour cette formule en fin de formation après un échec à l’épreuve pratique.

==> Conduite Encadrée :

Elle s’adresse aux jeunes préparant, dans les établissements de l’Education Nationale, les diplômes professionnels menant aux métiers de la route (BEP, CAP de conducteur routier). Cette formule permet aux élèves ayant réussi aux épreuves du permis de conduire, de maintenir et d’améliorer leur niveau de compétence, jusqu’à l’obtention du titre du permis de conduire, à 18 ans.

NOUS CONTACTER

Ecole de conduite ACSR
26, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny 13700 Marignane

Tél : 04 42 31 50 50

NOUS SITUER

N° D’AGREMENT

E0401361970 / R130130032 0
R130130020 (agrément bateau)